Rancios Secs le guide Bettane Desseauve en parle


Les rancios secs du Roussillon, une ou deux saveurs de plus

Par La rédaction| le 2 mars 2014 |0 commentaire
Alain Chameyrat signaturesAlain-642x336

On connait les rancios doux du Roussillon élaborés par mutage à l’alcool dans les appellations Rivesaltes, Banyuls et Maury. Leur goût de rancio, si caractéristique provient d’une molécule, le sotolon obtenue par le contact d’un acide aminé, la thréonine, avec l’éthanol. Plus rares sont les rancios secs dont le sucre a été transformé en alcool. Élevés en mode oxydatif comme les vins mutés, ils ne peuvent être mis en vente que cinq années après la récolte. Ils sont apparentés aux grands vins jaunes du Jura et aux vins de Jerez en AndalousIe, les finos et les manzanillas. Parmi les différents procédés techniques possibles, beaucoup de familles vigneronnes élaborent depuis toujours un tonneau perpétuel selon le principe des soleras espagnoles. Il est rempli de vin nouveau lorsqu’on soutire une partie de son contenu pour la mettre en bouteilles. Tous les cépages du Roussillon peuvent rentrer dans la composition des rancios secs, mais la plupart est réalisée à partir des cépages grenaches blanc, gris ou noir, du maccabeu ou du carignan. Rouges ou blancs quand ils sont très jeunes, ils finissent ambrés après l’élevage. Les rancios secs sont classés en IGP des Côtes catalanes ou de la Côte vermeille.

Découvrez un univers de saveurs vraiment originales même si au premier contact le goût du rancio peut interpeller le consommateur non averti. Oubliez–le pour le déjeuner avec votre patron la veille de la décision sur les augmentations individuelles. Invité à un dîner de demande en mariage, il peut tout faire capoter. Le rancio sec est plutôt le vin à faire découvrir à de vrais amateurs curieux. Mariez-les aux tapas, anchois, au comté ou encore méditez sur l’évolution du monde avec un rancio sec et un cigare. C’est un vin rare, coûteux à produire et addictif, mais pas bien cher à acheter. Ceux qui l’ont compris reviennent vers lui avec délectation.

De la dégustation organisée par le CIVR (Comité interprofessionnel des vins du Roussillon), aucun rancio sec ne déméritait parmi une vingtaine d’échantillons. Voici ci-dessous les plus complexes.
■Domaine de la Rectorie, cuvée Pedro Soler, 17,5/20 – 65€ – la-rectorie@orange.fr
■Domaine de Rancy, Rancio sec de Maccabeu, 15,5/20 – 13,50€ – info@domaine-rancy.com
■Domaine la Rourède, Rancio sec, 15,5/20 – 15€ – vins.pujol@wanadoo.fr
■Domaine de Sau, Sao, 15/20 – 12€ – chateaudesau@orange.fr
■La Préceptorie de Centernach, Rancio sec, 15/20 – 20€ les 50cl- lapreceptorie@wanadoo.fr
■Domaine Vial-Magneres, Ranfio Cino, 15/20 – 22€ – al.tragou@orange.fr
■Domaine Vial-Magneres, Ranfio Seco, 15/20 – 13,50€ – al.tragou@orange.fr

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités, annonce, article de presse, évènement, producteur, rancio sec, vin. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s